L'armée dénonce une campagne de discrédit à son encontre en RDC

Dans sa communication, l'état-major général des Forces armées de la RDC (FARDC) dénonce ce qu'il qualifie de « message d'intoxication » sur les réseaux sociaux et les médias locaux accusant l'armée et la mission onusienne d'être en connivence avec ce qu'il appelle des « égorgeurs ». Pour le général-major Kasonga Cibangu Léon-Richard, porte-parole de l'armée, ces messages visent à démoraliser les troupes et à remettre en cause « le lourd sacrifice consenti pour la protection de la population ».

Forces armées de la Républiques démocratique du Congo (FARDC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.