L'armée rase des villages, tandis que Boko Haram multiplie ses attaques

En réponse à la récente flambée d'attaques menées par le groupe armé Boko Haram, l'armée nigériane a incendié des villages entiers et déplacé de force leurs habitants a déclaré Amnesty International le 14 février 2020, en se fondant sur des entretiens avec des villageois touchés dans l'État de Borno et sur l'analyse de données satellite.

(Photo d'archives) - Des tireurs d'élite nigérians effectuent une démonstration lors du Sommet des forces terrestres africaines à Abuja, au Nigéria, le 17 avril 2018. ALFS 18 est un séminaire d'une semaine réunissant les chefs des forces terrestres de toute l'Afrique pour discuter et développer des solutions coopératives et améliorer la sécurité et la stabilité de la sécurité transrégionale.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.