La dissolution du parlement envisagée en Tunisie

Demain 20 février est la date butoir accordée au Premier ministre, Elyes Fakhfakh pour faire valider son gouvernement par l'Assemblée des représentants du peuple. Après avoir présenté samedi dernier la composition de son futur gouvernement, il s'est retrouvé devant la volte-face d'Ennahdha, le parti majoritaire à l'Assemblée nationale, lequel a annoncé son retrait alors que lui revenaient des portefeuilles comme la Santé, le Transport et l'Enseignement supérieur.

  • Tunisie:   La dissolution du parlement envisagée

    Cameroon Tribune, 19 Février 2020

    Le président Kaïs Saied a convoqué lundi dernier le président de l'Assemblée nationale et le chef du gouvernement sortant pour leur exprimer sa… Plus »

Photo: Le Pays

Parlement tunisien

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.