Les restrictions de l'armée entravent à l'aide humanitaire au Nigéria

Les agences d'aide humanitaire ne sont pas en mesure de répondre efficacement à la crise dans le nord-est du Nigeria en raison de l'insécurité et des restrictions opérationnelles imposées par les autorités militaires et civiles, a déclaré aujourd'hui Human Rights Watch. Ces restrictions nuisent à l'indépendance des organisations humanitaires, ce qui les rend plus vulnérables face au risque d'attaques par le groupe armé Boko Haram.

Des femmes et des enfants déplacés dans un camp de fortune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.