Un an après le cyclone Idai au Mozambique, il faut continuer d'agir (PAM)

Un an après le passage du cyclone Idai qui a dévasté une grande partie du centre du Mozambique, les fonds limités pour la reconstruction essentielle empêchent de nombreuses personnes parmi les plus touchées de se remettre sur pied, selon le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. Quelques 2,5 millions de personnes dépendent toujours de l'aide humanitaire dans le pays.

Un an après le cyclone, les femmes sont au centre des efforts de reconstruction des moyens de subsistance.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.