L'opposant tchadien Mahamat Nouri libéré provisoirement en France

En France, l'opposant tchadien Mahamat Nouri a été remis en liberté provisoire pour raisons sanitaires vendredi 27 mars. Cet ancien allié du président Hissène Habré puis d'Idriss Déby, devenu le chef d'un parti d'opposition et d'une rébellion armée, a été arrêté et mis en examen en juin 2019 pour « crimes contre l'humanité » par la justice française. Mais celle-ci a estimé que les risques liés en détention au virus Covid-19 étaient trop importants.

Le général Mahamat Nouri, président de l'UFDD avec quelques responsables de son mouvement.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.