Des soldats rwandais soupçonnés de viols dans un quartier de Kigali

La justice militaire rwandaise annonce l'ouverture d'une enquête à la suite d'accusations de violences à l'encontre de civils dans un bidonville de Kigali. Cette semaine, la presse locale rapportait plusieurs témoignages d'habitants de ce quartier pauvre du secteur de Nyarutarama, selon lesquels des soldats en patrouille auraient violé des femmes et passé des hommes à tabac.

(Archive)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Armes et Affaires Militaires

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.