Le HCR condamne les violences à l'encontre de réfugiés maliens au Burkina

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a condamné, lundi à Genève, les violences qui auraient été commises le 2 mai par les forces de sécurité burkinabè contre des réfugiés maliens, dans le camp de Mentao, faisant 32 blessés parmi les réfugiés.

Une employée de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'occupe d'un bébé dans un centre de santé soutenu par l'ONU dans la région nord du Burkina Faso (photo d'archives).

Suivez AllAfrica

A La Une: Burkina Faso

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.