L'opposant Agathon Rwasa démonte le processus électoral au Burundi

Au Burundi, à huit jours d'un triple scrutin dont une présidentielle sans le chef de l'État sortant Pierre Nkurunziza, le principal opposant Agathon Rwasa dénonce dans une lettre envoyée en urgence au président de la Céni, et dont RFI a pris connaissance, les principaux ratés de l'organisation de ces élections par la commission électorale, souvent accusée d'être aux ordres.

Agathon Rwasa, le leader historique des ex-rebelles des Forces nationales de libération (FNL)

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.