Amnesty pointe les conséquences de l'insécurité sur les jeunes au Nigeria

Voilà plus de dix ans que le nord-est du Nigeria est déstabilisé par l'insécurité provoquée par l'insurrection armée de groupes jihadistes. Cette insécurité se répercute de manière néfaste sur les jeunes : dans un rapport publié ce mercredi 27 mai et intitulé « Nous avons séché nos larmes ; gérer les conséquences du conflit sur les enfants dans le nord-est du Nigeria », l'ONG Amnesty international enquête sur les violences commises sur les jeunes, à la fois par les jihadistes et par les forces armées.

Photo d'illustration - Des enfants nigérians réfugiés au Niger.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.