L'Éthiopie et le Soudan optent pour un apaisement

Ethiopie et Soudan tentent de calmer le jeu après les violences frontalières de jeudi. Une milice Amhara, soutenue par l'armée éthiopienne, avait pénétré plusieurs fois sur le territoire soudanais. Des combats avaient éclaté entraînant la mort d'au moins un officier soudanais et de plusieurs civils. Khartoum avait tapé du poing en convoquant le chargé d'affaires éthiopien au Soudan et en annonçant l'envoi de renforts à la frontière. Mais ce dimanche, les deux côtés ont préféré éviter l'escalade.

Personnes déplacées au Soudan.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.