RDC - Un mandat d'arrêt international contre deux fils du libanais Jammal

Au moment où le Tribunal de Grande Instance de Gombe clôturait, le jeudi 4 juin 2020 à la Prison Centrale de Makala, l'instruction de l'affaire ministère public contre les prévenus Vital Kamerhe, Samih Jammal et Muhima, poursuivis pour détournement présumé de 59 millions de dollars américains destinés à construction de 1.500 maisons préfabriquées, un mandat d'arrêt international, à charge de deux fils du Directeur général de la société Samibo, à savoir Jammal Jammal et Jammal Hussein, était émis depuis le lundi 1er juin par le magistrat Kisula Betika Yeye Adler, Procureur Général et Officier du ministère public près la Cour d'Appel de Kinshasa/ Matete.

Marteau du juge utilisé au tribunal.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Afrique Centrale

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.