La présidente de l'Assemblée nationale démissionne en Ethiopie

L'Éthiopie au beau milieu d'une double crise, à la fois constitutionnelle et politique. Lundi 8 juin, la présidente de la Chambre haute du Parlement a démissionné de son poste. Elle accuse le Premier ministre et son gouvernement de violer la loi et de vouloir imposer un pouvoir autoritaire. Keria Ibrahim a claqué la porte juste après une allocution du chef de gouvernement.

Parlement éthiopien en session.

Suivez AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.