Une quarantaine de soldats portés disparus après une attaque au Mali

L'armée malienne a encore été frappée le 14 juin dernier. Selon un communiqué officiel, douze véhicules pick-up des FAMA du camp de Goma Coura en patrouille, ont été la cible d'une attaque au Nord de Bamako près de Diabaly vers la frontière mauritanienne. Une quarantaine de soldats sont portés disparus. Y-a-t-il vraiment un espoir de retrouver ces soldats sains et saufs ? On croise les doigts.

 

Soldats maliens en opération à Ménaka. Face-à-face entre l'armée malienne et les combattants touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) dans le nord-est.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.