Quatre femmes africaines nommées à des postes de direction à l'ONU

Sur les cinq femmes qu'il a nommé à des postes de haute responsabilité onusienne au mois de juin, António Guterres a choisi quatre Africaines de la Tanzanie, du Maroc, de la Guinée et du Burundi. Dès le début de son mandat, le neuvième Secrétaire général de l'ONU avait affiché un objectif clair : assurer la parité au sein des Nations Unies.

De haut en bas et de gauche à droite: Giovanie Biha (Burundi), Réprésentante spéciale adjointe pour l'Afrique, de l'Ouest et du Sahel 'UNOWAS); Diène Keita (Guinée) Directrice exécutive adjointe en charge des programmes à l'UNFPA; Najat Rochdi (Maroc), Coordinatrice adjointe spéciale pour le Liban (UNSCOL); et Elizabeth Maruma Mrema (Tanzanie) Secrétaire exécutive de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD)

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.