L'ONU dénonce un niveau sans précédent d'ingérences étrangères en Libye

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a dénoncé mercredi devant le Conseil de sécurité une augmentation des ingérences étrangères en Libye et déclaré qu'il était temps de mettre fin au conflit dans ce pays. Lors d'un exposé devant les quinze membres du Conseil, le chef de l'ONU a qualifié la situation en Libye de « sombre » et a exhorté la communauté internationale à saisir toutes les opportunités pour débloquer l'impasse politique.

Des garçons marchent la vieille ville de Benghazi en Libye.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.