Le procès du leader séparatiste camerounais AyukTabe à nouveau reporté

Le procès en appel du leader séparatiste anglophone Sisiku Ayuk Tabe et de ses neuf co-accusés a été une nouvelle fois reportée jeudi au 20 août prochain. En cause, une fois de plus, la question de la langue utilisée à l'audience. Comme en première instance, les accusés exigent d'être entendus en anglais, or la Cour d'appel du Centre n'était composée que de juges francophones. Arrêtés en 2018 au Nigeria, puis extradés vers le Cameroun, ils ont été condamnés à la prison à vie l'an dernier.

 

Leader séparatiste camerounais Julius Sisiku Ayuk

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.