La RDC perd cinq milliards de dollars chaque année en exonérations fiscales

Sur demande du président Félix Tshisekedi, l'IGF a été chargée de passer en revue ces exonérations et pour Jules Alingete, l'Inspecteur général des finances, certaines permettent aujourd'hui d'importants détournements. « Le pays a aujourd'hui plus de 1300 exonérations avec un manque à gagner évalué à cinq milliards de dollars américains. Il n'est pas concevable que nous puissions recourir aux abris budgétaires, aux aides de 500 ou 800 millions de dollars alors que nous acceptons la perte de cinq milliards de dollars dans les exonérations », dit-il.

 

Réforme fiscale - Illustration

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.