Quatre morts dans des manifestations anti Ouattara en Côte d'Ivoire

Au moins quatre personnes sont mortes mercredi et jeudi dans des violences liées à la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara. A Bonoua, dans le sud-est du pays, fief de l'ex-première dame Simone Gbagbo, un jeune de 18 ans a été tué lors des heurts avec les forces de l'ordre, d'après le maire de la ville. Les violences ont fait trois morts mercredi dans la ville de Daoukro, fief de l'ancien président Henri Konan Bédié.

 

Manifestations non autorisées de l'opposition à Daoukro, Bonoua et ailleurs... .

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.