Sommet de la SADC sur la menace terroriste au Mozambique

Les chefs d'Etats d'Afrique australe se réunissent en sommet virtuel ce lundi 17 août. Au centre de leurs préoccupations : la menace terroriste au Mozambique. Mercredi, des jihadistes se sont emparés du port de Mocimboa da Praia, stratégique pour l'immense projet de gaz naturel liquéfié (GNL) de la région, l'un des plus gros investissements en Afrique, auquel participe notamment le groupe français Total.

La violence à Cabo Delgado a contraint des centaines de personnes à fuir leurs maisons. Des combats opposant des militants islamistes qui tentent d'établir un État islamique dans la région et les forces de sécurité mozambicaines. Les civils ont été les principales cibles des attaques des militants islamistes.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.