Le Trésor américain sanctionne des Ougandais accusés de trafic d'adoptions

Le Trésor américain annonce des sanctions contre quatre Ougandais accusés de faire partie d'un réseau de trafic d'adoption. Deux juges, ainsi qu'une avocate et son associé et mari sont frappés par un gel des avoir et interdiction d'entrée sur le territoire. Un dossier judiciaire est également pendant devant les tribunaux aux Etats-Unis. Le réseau visé par ces mesures est accusé d'organisé l'adoption illégale par des familles américaines de jeunes ougandais faussement présentés comme des orphelins.

 

Photo d'illustration

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.