Les mines d'or artisanales, l'autre combat contre le terrorisme au Sahel

Sous le prétexte fallacieux de chasser ceux qui pillent les richesses africaines pour instaurer un Etat islamique au Sahel, les groupes terroristes qui écument la zone sont en train de se rendre coupables de ce qu'ils reprochent à leurs prétendus « ennemis ».

Selon un rapport d'International Crisis group, les mines artisanales d'or au Mali et au Burkina Faso comptent parmi les sources de financement, des activités terroristes.

  • Afrique de l'Ouest:  L'autre combat contre le terrorisme

    Sidwaya, 7 Septembre 2020

    Sous le prétexte fallacieux de chasser ceux qui pillent les richesses africaines pour instaurer un Etat islamique au Sahel, les groupes terroristes qui écument la… Plus »

Une mine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.