FinCEN Files - Comment les banques blanchissent de l'argent en Afrique?

Des documents secrets du gouvernement américain révèlent que les banques mondiales ont défié la répression du blanchiment d'argent en déplaçant des sommes astronomiques d'argent illicite pour des personnages obscurs et des réseaux criminels qui ont semé le chaos et miné la démocratie en Afrique et dans le monde. Selon le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), les archives montrent que cinq banques mondiales - JPMorgan, HSBC, Standard Chartered Bank, Deutsche Bank et Bank of New York Mellon - ont continué à profiter d'acteurs puissants et dangereux même après que les autorités américaines ont infligé une amende à ces institutions financières pour échecs antérieurs pour endiguer les flux d'argent sale. Les documents, appelés «rapports d'activités suspectes», ont été obtenus par BuzzFeed News et partagés avec l'ICIJ et 108 partenaires médiatiques dans le cadre de l'enquête FinCEN Files. Plusieurs pays africains ont été cités dans l'enquête.

(image d'archive) Devises assorties -, argent,, blanchiment

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.