La répression à l'encontre de l'opposition s'accentue au Cameroun

Les autorités camerounaises ont interdit les manifestations annoncées par le MRC de Maurice Kamto ce mardi. L'opposant a invité les Camerounais à manifester pacifiquement pour réclamer le départ du président Paul Biya et le report des élections régionales prévues en décembre, si la crise dans les régions anglophones n'est pas réglée et si le système électoral n'est pas reformé de manière consensuelle.

 

(archive) Les régions anglophones du Cameroun en proie aux conflits

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.