Le Mali avec ses 60 années rythmées par les coups d'État

Le 22 septembre 1960, l'indépendance du Mali est proclamée. Le chef du gouvernement de la Fédération du Mali, Modibo Keita, prend la présidence de ce nouveau pays indépendant. Mais huit ans plus tard, il est destitué par le lieutenant Moussa Traoré. Une prise de pouvoir par les militaires, la première d'une longue série.

(Photo d'archives) - Une caricature du président malien Ibrahim Boubacar Keita, connu sous le nom d'IBK, projeté d'une chaise par un soldat.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.