La tension à son comble au plus haut sommet de l'Etat kenyan

Rien ne va plus entre le président Uhuru Kenyatta et son vice-président, William Ruto. En toile de fond déjà : la prochaine élection présidentielle de 2022. Si la campagne n'a pas encore commencé, les partisans des 2 camps se livrent déjà à une bataille sans merci depuis plusieurs mois. Déjà, des violences éclatent entre les clans adverses. La stabilité du pays pourrait être compromise.

President Uhuru Kenyatta (à gauche) discutant avecson vice président William Ruto,

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.