Présidentielle ivoirienne - Bédié réclame une intervention de l'ONU

Henri Konan Bédié a une nouvelle fois dénoncé le « viol de la Constitution », accusant notamment Alassane Ouattara de « haute trahison » et le Conseil constitutionnel de « parjure ». « La dictature du RHDP sera vaincue », a lancé l'ancien président ivoirien, qui en appelle à l'ONU : « Je demande ici solennellement au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d'un organe electoral véritablement indépendant et crédible avant l'élection présidentielle prévue le 31 octobre ».

   

Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié

Suivez AllAfrica

A La Une: Cote d'Ivoire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.