Les violences persistent dans la zone anglophone au Cameroun

Le Cameroun est toujours sous le choc après l'attaque dans laquelle 7 élèves ont été tués samedi dernier (24.10) à Kumba, dans le sud-ouest du pays. La tuerie a été attribuée à des combattants sécessionnistes qui ont durci leur lutte contre le pouvoir de Yaoundé en commettant régulièrement des exactions depuis fin 2016 dans les deux régions anglophones du pays. Ils exigent l'indépendance de cette partie du territoire.

 

Une salle de classe

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.