Le forum sur la nouvelle Constitution au Tchad sous le feu des critiques

Les travaux du deuxième forum national inclusif chargé d'évaluer la nouvelle Constitution en place depuis 2018 s'ouvrent ce 29 octobre. Durant trois jours, les participants évalueront le texte fondamental qui consacre, entre autres, la suppression du poste de Premier ministre et l'instauration d'un serment confessionnel. Ces décisions sont contestées par une bonne partie de la classe politique qui ne s'entend pas sur la nécessité ou non de participer au rendez-vous.

Le président tchadien Idriss Déby

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.