Cameroun anglophone - Les attaques contre des écoles se multiplient

Après la fusillade qui a coûté la vie à huit élèves dans la ville de Kumba il y a dix jours, quatre autres attaques ont eu lieu mardi et mercredi sans faire de victimes. Mercredi soir 4 novembre, le gouvernement a condamné ces actes « odieux et lâches » visant « à dissuader les parents d'envoyer leurs enfants à l'école et à créer une psychose au sein de la communauté éducative ». Il accuse à nouveau les indépendantistes anglophones d'être derrière ces attaques.



 

Une salle de classe (photo illustration)

Suivez AllAfrica

A La Une: Armes et Affaires Militaires

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.