L'Ethiopie en guerre contre la région du Tigré

En Ethiopie, les députés ont approuvé l'état d'urgence décrété pour six mois pour la région du Tigré. Le gouvernement fédéral accuse les autorités de cette région du nord, dirigée par le TPLF, d'avoir lancé des attaques contre des bases de l'armée nationale. Le premier ministre Abiy Ahmed entend contrer ces actes de dissidence et a annoncé le lancement d'opérations militaires contre les autorités régionales

Des centaines de personnes portant des drapeaux du TPLFmanisfestant à Mekelle, la capitale régionale du Tigré (Photo d'archives).

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.