Nouveaux massacres ethniques à Benishangul-Gumuz en Ethiopie

L'Éthiopie est elle capable de s'extraire de la spirale de violence dans laquelle elle se trouve ? Les affrontements continuent toujours dans la province du Tigré, treize jours après le lancement d'une offensive de l'armée fédérale contre le parti tigréen TPLF, qualifié de mafia par le gouvernement. Plus inquiétant, de nouveaux massacres ethniques ont eu lieu dans le reste de l'Éthiopie, faisant au moins 34 morts dans la nuit de samedi à dimanche.

Une carte montrant l'emplacement de la région de Benishangul-Gumuz en Ethiopie

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.