Nomination massive de militaires à la tête des régions au Mali

Au Mali, le Conseil des ministres a nommé 13 officiers, des militaires donc, et sept civils pour occuper les vingt postes de gouverneurs. Certains s'inquiètent de cette transition en uniforme. Au Mali, un gouverneur est le plus haut représentant de l'Etat dans les régions. Ces nominations d'officiers à des postes hauts placés dans l'appareil exécutif font réagir : certains s'inquiètent au Mali de la mainmise de l'armée sur les autorités de la transition censée rendre le pouvoir aux civils.

La junte malienne

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.