Au moins 43 agriculteurs assassinés par Boko Haram dans l'État de Borno

Au moins 43 fermiers ont été tués par Boko Haram, samedi 28 novembre, dans le nord-est du Nigeria, alors que les habitants de la région se rendaient aux urnes pour élire leurs représentants et conseillers locaux. Ce drame est donc venu ternir le premier scrutin depuis 13 ans dans cette région secouée par une insurrection jihadiste, qui a fait 36 000 morts et deux millions de déplacés depuis 2019.

Nigerian Army troops clearing Boko Haram enclaves along Bitta to Tokumbere, Sambisa Forest, Borno state

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.