Le CICR victime d'attaques en RCA appelle au respect des humanitaires

En Centrafrique, le CICR dénonce les attaques dont elle a été victime cette semaine et lance un appel au respect du travail des humanitaires. La première attaque a eu lieu à Kaga Bandoro, où un individu armé est entré dans l'enceinte de l'hôpital que soutient le CICR dans cette localité et a racketté le personnel. La seconde a eu lieu, presque au même moment à Bouar, où le CICR a été contraint de réduire drastiquement ses activités.

Gao (nord du Mali). Une famille de déplacés reçoit de la nourriture du CICR et de la Croix-Rouge malienne.

Suivez AllAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.