Un deuil national de 3 jours et une sécurisation de l'Ouest décidé au Niger

Au Niger, qui pleure ses morts, un deuil national de trois jours a été décrété. C'est l'une des décisions annoncée hier lundi par le ministre de l'Intérieur après l'attaque, samedi, de deux villages de l'ouest du pays dans lesquels 100 civils ont été tués. Ce massacre de villageois n'a toujours pas été revendiqué, mais les autorités nigériennes l'attribuent à des jihadistes. Elles craignent cependant que cette violence alimente des conflits intra-communautaires.

Les gens marchent sur une route dans la région de Tillaberi, dans l’ouest du Niger.

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.