L'espion qui en savait trop ou pas assez en Gambie

Ousman Sowe est l'actuel directeur, en Gambie, de l'Agence nationale de renseignement (NIA), autrefois redoutée. Au début des années 2000, il était son chef des enquêtes. Devant la Commission vérité, réconciliation et réparations, il a affirmé ne pas savoir grand-chose à propos des tortures, pourtant fréquemment infligées à la NIA. Alors pourquoi a-t-il contribué à la destruction de preuves après la chute de la dictature ?

  • Gambie:  L'espion qui en savait trop ou pas assez

    JusticeInfo.net, 11 Janvier 2021

    Ousman Sowe est l'actuel directeur, en Gambie, de l'Agence nationale de renseignement (NIA), autrefois redoutée. Au début des années 2000, il était son… Plus »

En février 2019, Ousman Sowe accueille la Commission vérité dans l'enceinte de la NIA. Il n'évoque pas la machine de torture.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.