Les exactions se multiplient à Benghazi en Libye

Au moins 10 personnes ont été tuées à Benghazi en moins d'une semaine. Toutes ont été enlevées par des personnes à bord de voitures non identifiées. Les forces du maréchal Haftar, qui ont la charge de la sécurité de ville, ont été tenues responsables de ces exactions par une population de plus en plus terrorisée et qui dénonce une dictature à l'est libyen. Cette fois-ci, ce sont certains membres des forces sécuritaires à Benghazi qui dénoncent les exactions.

Ville de Benghazi.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.