L'armée sénégalaise à l'assaut des derniers bastions rebelles en Casamance

C'est une vaste opération de sécurisation que l'armée sénégalaise a lancée, ces dernières heures, dans les forêts de Bilass, Boffa, Sikoune et autres dans le sud de la région de Ziguinchor. Un impressionnant dispositif de militaires et de matériel a été déployé pour nettoyer la zone des bandes armées, sécuriser la zone en question et rassurer les populations sous l'emprise des agissements de ces bandes armées qui ont fini d'y installer une situation de psychose et de désolation. Le premier bilan fait état d'énormes pertes dans le camp rebelle avec des bases rebelles démantelées et des éléments armés qui fuient vers la frontière bissau-guinéenne.

 

L'armée sénégalaise s'est fortement déployée en Casamance mais n'a pas réussi à assurer la paix

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.