Jacob Zuma devra comparaître devant une commission anti-corruption en RSA

Jeudi 28 janvier, la plus haute juridiction du pays lui a ordonné de venir témoigner devant cette commission chargée d'enquêter sur les malversations sous sa présidence. Cela fait des mois que l'ex-chef d'État de 2009 à 2018 refuse d'obtempérer, considérant qu'il est traité comme un accusé et non comme un témoin. Englué dans les scandales, Jacob Zuma avait été poussé à la démission il y a trois ans.

Ex-Président Jacob Zuma

Suivez AllAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.