Ouyahia et Sellal condamnés en appel à 15 et 12 ans de prison en Algérie

La Cour d'Alger a condamné en appel jeudi les anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, à des peines respectives de 15 et 12 ans de prison ferme pour les deux affaires de montage automobile et de financement occulte de la campagne électorale pour un 5e mandat présidentiel d'Abdelaziz Bouteflika.

Deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia à droite et Abdelmalek Sellal

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.