Ouverture du procès en appel de Vital Kamerhe au Congo Kinshasa

Le procès en appel de l'ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi s'ouvre ce lundi 15 février. Hier les militants de son parti, l'UNC, priaient dans plusieurs villes du pays pour l'acquittement de leur leader. Il a été condamné en première instance à vingt ans de travaux forcés, assortis de dix ans d'inéligibilité pour corruption et détournement d'une cinquantaine de millions de dollars de deniers publics destinés à la construction de maisons préfabriquées dans le cadre du programme d'urgence du chef de l'État.

 

Une vue du bâtiment abritant la salle d'audience à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Suivez AllAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.