Washington classe les shebabs du Mozambique comme groupe terroriste EI

Mercredi 10 mars, les États-Unis ont désigné les ADF, les Forces démocratiques alliés, actives en RDC, et Daech Mozambique comme des « organisations terroristes étrangères » et « groupes terroristes mondiaux expressément désignés ». Ces classifications, qui englobent leurs leaders respectifs, Seka Musa Baluku et Abu Yasir Hassan, ont entraîné une série de sanctions.

En Mozambique, le mouvement des shebabs, « les jeunes » en arabe, est né il y a environ quelques années, dans la province du Cabo Delgado, tout au nord du pays, à la frontière avec la Tanzanie. Ce mouvement, qui revendique une application stricte du Coran, est estimé à plusieurs centaines de sympathisants.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.