Droits de l'Homme au Maroc - Amnesty international dresse un bilan sombre

Les autorités marocaines continuent de restreindre la liberté d'expression au Maroc en procédant à de multiples arrestations de journalistes, militants et voix critique du régime marocain, relève l'ONG Amnesty International dans son nouveau rapport annuel sur la situation des droits de l'Homme dans le monde.

Le procès du journaliste marocain Omar Radi, qui est en détention provisoire illégale depuis neuf mois, s’ouvre le 6 avril 2021 dans un contexte de graves inquiétudes quant à l’équité des procédures, a déclaré Amnesty International.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X