Sept ans après, les familles des filles de Chibok gardent espoir au NIgéria

Sept ans après le rapt de plus de 200 écolières de leur école de la ville de Chibok par les militants de Boko Haram, les autorités n'ont toujours pas réussi à trouver une stratégie pour protéger les écoliers. Plus de 100 enfants sont toujours portées disparues et plus de 600 écoles restent fermées.

Vice President Yemi Osinbajo meets with freed Chibok schoolgirls.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.