Comment le Mali est parvenu à éliminer des tonnes de pesticides dangereux

Zantié Dembélé, un agriculteur du village du Dempela, dans la région de Sikasso, a vu quatorze de ses proches intoxiqués après avoir consommé du mil traité aux pesticides : « Avant la fin de l'hivernage, j'ai eu besoin de mil et m'en suis procuré auprès d'un vendeur. J'ai demandé si c'était du mil pulvérisé. On m'a répondu que non. Alors j'ai remis le mil aux femmes qui l'ont moulu et cuisiné. » Au Mali, près de 200 personnes meurent chaque année d'intoxication et plusieurs milliers contractent des maladies dues à l'utilisation intensive de pesticides souvent périmés.

The provincial Governor Judith Kazayire and army officers help farmers to spray pesticides on over 600Hectares of maize in Nasho in Kirehe District.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.