L'opposition tchadienne dit non à une transition militaire

L'opposition tchadienne dénonce la mise en place du Conseil militaire de transition, dirigé par Mahamat Idriss Déby, l'un des fils du président défunt, Idriss Déby Itno.

Tout comme la société civile, les principaux partis d'opposition tchadiens ont dénoncé ce mercredi (21.04) "un coup d'état institutionnel" au lendemain de la prise de pouvoir de Mahamat Idriss Déby après la mort de son père Idriss Déby Itno.

 

 

 

Des soldats tchadiens (archive)

Focus Sur

Suivez AllAfrica

A La Une: Armes et Affaires Militaires

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.