Prévenir un nouveau front insurrectionnel au Sud-ouest du Niger

Dans le sud-ouest du Niger, le banditisme armé pourrait renforcer la méfiance entre les communautés et favoriser des insurrections susceptibles d'être   exploitées   par les jihadistes. Les autorités nigériennes devraient agir pour remédier aux injustices subies par les communautés vivant de l'élevage, initier des dialogues intercommunautaires et mieux encadrer les groupes d'autodéfense embryonnaires.

Des soldats nigériens

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X