Campagne pour la libération de prisonniers d'opinion au Congo

Au Congo-Brazzaville des organisations de la société civile sont en pleine campagne de sensibilisation en vue d'obtenir la libération d'au moins cinq activistes, qu'elles considèrent comme des prisonniers d'opinions. La campagne en cours est marquée par des affichages. Sur les affiches, on peut voir les photos des activistes arrêtés ces derniers mois. C'est le cas du défenseur des droits de l'Homme Alex Dzabana, 77 ans, ou encore de Christ Dongui du Mouvement citoyen Ras-le-bol.

Une rue du centre ville de Brazzaville

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X