La mort d'Abubakar Shekau confirmée par un groupe jihadiste rival nigérian

Plus de deux semaines après de violents combats entre factions jihadistes rivales dans le nord est du Nigeria, le groupe État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) a annoncé la mort d'Abubakar Shekau, le chef historique de Boko Haram, dans un message audio. Ce message confirme notamment qu'Abubakar Shekau a fait sauter sa ceinture d'explosifs pour ne pas avoir à se rendre, alors qu'il était assiégé par les hommes de l'Iswap, au cœur de son bastion.

Abubakar Shekau apparaissait régulièrement dans les vidéos de Boko Haram.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X